Ventouses ou cupping thérapie.

Jadis utilisées par nos grands-mères, les ventouses sont un outil thérapeutique très souvent pratiqué en Méthode traditionnelle chinoise. Elles accompagnent presque toujours une séance de Massage Tuina, pour soulager des douleurs, un refroidissement, une toux… 

Une méthode étonnante pour soulager les douleurs articulaires 

Selon la théorie de la Méthode Traditionnelle Chinoise, lorsqu’il y a des blocages dans le flux de l’énergie, des dépôts de sang et d’autres liquides organiques peuvent se former sous la peau. Les ventouses transportent ces dépôts à la surface de la peau où ils sont éliminés du corps. Les ventouses chauffent les méridiens, y font circuler l’énergie, chassent le froid et activent la circulation sanguine.

 L’aspiration provoquée par les ventouses entraîne un afflux sanguin qui libère des endorphines, les neurotransmetteurs antidouleur de l’organisme. Ce phénomène permet également une décongestion de la zone douloureuse où le sang s’était accumulé de façon pathologique. Enfin, en relançant la circulation sanguine aux points de blocage, cette technique dynamise le système immunitaire dans son ensemble.

Elles sont appliquées sur des points d’acupuncture qui correspondent aux organes à traiter ou sur des zones situées le long des méridiens. Par ailleurs, elles sont souvent appliquées sur le dos. 

Les ventouses stimulent le métabolisme et diminuent les tensions musculaires.

 Leur efficacité est due à une triple action antalgique, énergétique et circulatoire.

Les endroits traités par les ventouses peuvent laisser des marques sur la peau de couleurs rouge foncé; ces traces disparaissent après quelques jours.

J’utilise dans ma pratique uniquement ces deux procédés ( mais il en existe beaucoup plus).

  • À froid, les ventouses sont pneumatiques, posées à l’aide d’une pompe.
  • À chaud, elles se posent après avoir fait un vide relatif à l’intérieur du récipient de verre grâce à la flamme d’une compresse imbibée d’alcool.